Notre métier

Notre travail et Nos Valeurs : au cœur du terroir et du vignoble

Les parcelles de vignes du domaine sont étalées sur trois communes accrochées au flanc de la montagne.

Le vignoble de la Combe de Savoie bénéficie d’un terroir et d’une exposition remarquables (orientation Sud/Sud-ouest).

Ses sols sont formés d’argile et de calcaire qui se présente sous un masque d’éboulis (pierres en surface). Ce sont des sols pauvres, donnant des rendements modérés. Chaque secteur possède un sol différent et un micro-climat variable.

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les températures enregistrées en hiver sont très froides. En revanche, les conditions d’ensoleillement sont excellentes en été. La conduite de la vigne y est difficile, vu l’empreinte géographique (pentes très fortes).

Cela implique la nécessité de comprendre la réaction de la vigne en fonction des conditions. Notre rôle est d’intervenir judicieusement et le plus naturellement possible pour mettre en symbiose ces éléments sans les perturber.

Chaque parcelle est travaillée par rapport à son contexte et son cépage. Nous avons besoin de matériels réellement appropriés, avec les limites de la mécanisation. Nous intervenons très souvent manuellement avec une main d’œuvre qualifiée pour ces travaux particuliers.

L’enherbement est en place depuis de nombreuses années afin de limiter l’érosion et de maîtriser l’excès de vigueur ; ce qui permet d’obtenir une meilleure qualité sanitaire du raisin.

Le domaine s’emploie activement à cultiver ses vignes en ayant un regard sur l’impact environnemental (diminution des produits phytosanitaires et des herbicides) dans le but de préserver la faune auxiliaire utile au développement et à la défense naturelle de la plante.

Nous sommes fiers de nos très anciens cépages autochtones, fleuron de notre patrimoine de vignerons. Nous entretenons, cultivons et développons cette biodiversité végétale afin de vous proposer des vins riches variés. Aujourd’hui, nous produisons nos vins à partir de huit cépages.
Tout au long de l’année, nous devons tout mettre en œuvre pour arriver à un raisin parfait. Quel plaisir de vendanger puis vinifier ce beau fruit, assurance d’un vin réussi !

Notre travail est toujours en évolution, en remise en cause. En respectant nos sols, nos cépages, en économisant l’énergie, nous voulons être le plus respectueux possible de la terre, sans oublier de respecter les hommes qui la travaillent et qui y contribuent.

« Nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

(Saint-Exupéry)

Le domaine de Méjane : Vigneron indépendant

Le domaine de Méjane a signé et s’est engagé à respecter la charte du Vigneron-Récoltant en cave particulière. Nous nous sommes engagés à :

  • respecter notre terroir
  • travailler nos vignes
  • récolter notre raisin
  • vinifier et élever notre vin
  • mettre en bouteille dans notre cave notre production
  • commercialiser nos produits
  • se perfectionner dans le respect de la tradition
  • accueillir, conseiller la dégustation et prend re plaisir à présenter le fruit de notre travail et de notre culture.

Le logo des vignerons indépendants est inscrit sur les capsules de nos vins, et est un gage de qualité pour le consommateur.

Les exigences de la vigne

La qualité du vin commence dans la vigne. Quelle que soit l’évolution des techniques modernes, la mécanisation demeure limitée. Respectueux de l’environnement, les vignerons savoyards se mettent aujourd’hui au service d’une véticulture de l’excellence. On le voit dans l’attention vouée aux techniques culturales, au choix de l’encépagement, à la maîtrise des rendements. Au même titre que le sol ou le climat, le vigneron est devenu ainsi partie intégrante des écosystèmes qui font l’originalité de ce territoire.Toutefois, la nature aura toujours son mot à dire! Au vigneron de composer avec elle…

Découvrir les cépages

L'AOP Vins de Savoie : une garantie de qualité !

Qu’est ce qu’une AOP?

L’appelletion d’Origine Protégée est un droit collectif, appartenant aux producteurs qui se soumettent à des régles strictes de production et de fabrication dans un cadre géographique délimité, garant de l’originalité et de spécificité de la production. Annuellement une commission d’experts contrôle le respect de ces régles.

La zone géographique
L’AOP « Vins de Savoie » s’étend sur quatre départements : la Savoie, la Haute-Savoie, l’Isère et l’Ain. Aux portes du Parc naturel régional du massif des Bauges, les cantons de Saint-Pierre d’Albigny et Montmélian sont le berceau du vignoble savoyard. Dans chaque commune l’aire AOP est délimitée suivant l’altitude, l’exposition et la nature des sols.

Les cépages autorisés
Sur ces secteurs sont cultivés des vins blancs : Jacquère, Altesse, Bergeron (Roussane), Chardonnay, Mondeuse blanche et Velteliner et des vins rouges : Mondeuse, Gamay, Pinot noir et Persan.

Les conditions de plantations
La densité minimale est de 5000 pieds à l’hectare. La distance entre les ceps sur le rang est au minimum de 80 cm.

Une conduite du vignoble
Les tailles autorisées par l’AOP : gobelet, éventail ou cordon, portant au maxumum 4 coursons à 2 yeux francs.
Le Guyot simple ou double avec au maximum 12 yeux francs par pied.

La vinification
Les vins doivent provenir de raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux pratiques oenologiques en vigueur. Les rendements maximum sont définis précisément pour chacun des cépages.

La labélisation
Pour être commercialisés en AOP, les vins doivent avoir reçu l’agrément de l’INAO*, après analyses et passage en commision de dégustation.

*Institut National des Appelletions d’Origine